Vidéo/Interviews : Pour tout savoir sur l’hiver 2017-2018 et les enjeux de la montagne

Vidéo/Interviews : Pour tout savoir sur l’hiver 2017-2018 et les enjeux de la montagne
Notez cet article !

Lors du salon Mountain Planet qui s’est déroulé à Grenoble fin avril, Pierre Lestas et Marie-Noëlle Battistel, coprésidents de la manifestation, ont dressé un bilan de la saison d’hiver en France et évoqué les grands enjeux de la montagne.

Bilan de saison

Le président de Domaines skiables de France (DSF), Pierre Lestas, annonce un hiver satisfaisant. La fréquentation dans les massifs français est en hausse de 2 % par rapport à la moyenne des quatre dernières années… soit environ 54 millions de journées skieurs, ce qui devrait placer la France au 2nd voire au 1er rang des destinations mondiales de ski. Toutefois, les professionnels devront attendre le congrès de DSF en septembre prochain pour obtenir les chiffres définitifs. Au final,  ce sont les petites et moyennes stations qui enregistrent les plus forts taux de croissance (à deux chiffres) au terme d’un hiver particulièrement enneigé… « Si la météo avait été plus favorable (le soleil a brillé par son absence), nous aurions enregistré 5 à 6 % de plus et atteint le niveau record de 2008 ». Toujours selon Pierre Lestas, « nous pouvons faire mieux. La France doit passer le cap des 60 millions de journées-skieurs. »

Renouvellement de la clientèle

Parmi les nombreux défis auxquels doit faire face la montagne, figure au tout premier rang le renouvellement des clientèles dans les stations. « Cela fait vingt ans que l’on en parle, mais vingt ans que l’on ne fait rien« , regrette Pierre Lestas. « Il faut agir, mettre en oeuvre un plan d’actions car nous sommes au pied du mur« … L’opération Génération Montagne lancée, l’an dernier, par la région Auvergne-Rhône-Alpes à destination des jeunes s’inscrit dans cette logique. Quant aux centres de vacances, qui tendent à disparaitre, « il faut faire preuve de bon sens dans l’application des normes. Nous devons prendre le taureau par les cornes en matière d’aménagement touristique en montagne », poursuit Marie-Noëlle Battistel, députée PS de l’Isère.

L’immobilier : rénovation ? neuf ?… ou les deux ?

S’il est un autre sujet récurrent, c’est bien celui de l’immobilier à une période où les lits froids « gèlent ». Aujourd’hui tout le monde s’accorde à reconnaitre que le gouvernement s’implique, « mais les annonces sont encore insuffisantes et trop axées sur la réhabilitation de l’immobilier de loisirs », ajoute Pierre Lestas. Et le président de DSF de marteler « Il faut prioriser sur les lits neufs. Chaque année, en station, on construit 10 000 futurs lits froids« . Sur la sellette, les résidences de tourisme…

La Chambre régionale des comptes sonne l’alerte

Avec sur le fil, la gestion des stations nord alpines confrontées aux conséquences du réchauffement climatique. Selon la Chambre régionale des comptes Auvergne-Rhône-Alpes, leur modèle de développement doit évoluer et privilégier des voies plus durables. « Ce rapport critiquable manque d’objectivité… On aurait dû rappeler que la neige de culture s’est développée dans les années 1990 et a permis de limiter le risque par trois dans les stations… Dommage que les magistrats n’en tiennent pas compte, parce qu’elle est notre planche de salut », estime Pierre Lestas. Une rencontre est prévue avec la Chambre régionale des comptes courant mai…


Par Patricia Rey, vidéo Astrid Monfort


 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

PUBLICITÉ

ARTICLES LES + LUS :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*