Valloire sur de nouvelles pistes

Valloire sur de nouvelles pistes
4 (80%) 1 vote

Pour résister dans un contexte économique de plus en plus concurrentiel, la commune repense sa stratégie touristique.

Valloire vient d’inaugurer un investissement de 4 millions d’euros visant à couvrir, à terme,  60% du domaine skiable en neige de culture contre 37% auparavant. La montée en puissance se fera progressivement avec une couverture transitoire de 55%. Pour être en mesure de produire le maximum de neige durant des périodes de froid de plus en plus courtes tout en optimisant la ressource en eau, une conduite permettant d’acheminer de grands volumes d’eau a été réalisée. Une nouvelle salle des machines destinée à traiter et redistribuer cette eau a aussi été construite tandis que 71 enneigeurs d’ancienne génération sont remplacés par du matériel plus moderne.

28 millions d’euros investis en 10 ans

Entre 2015 et 2025, la société d’économie mixte (SEM) Valloire, gestionnaire du domaine skiable, injectera 28 millions d’euros dans la modernisation et la remise à niveau de son offre. L’effort est particulièrement soutenu durant les cinq premières années puisqu’il s’élève à 19 millions répartis entre remontées mécaniques (8,8 millions), pistes (6,5 millions), bâtiments (2,2 millions) et investissements courants (900 000 euros).  Entre 2021 et 2025, 9 millions supplémentaires sont prévus.

Recapitalisation

Ce plan d’investissement privilégie les équipements participant à la diversification de l’offre hivernale et estivale et dont les coûts de fonctionnement sont maîtrisés. Il a impliqué une recapitalisation à hauteur de 2 millions de la Sem Valloire dont les comptes permettaient tout juste, ces dernières années, de procéder à l’entretien des équipements.

Gouvernance

La Sem Valloire qui a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros avec 150 personnes ( 35 permanents, 115 saisonniers) a, en parallèle, revu son mode de fonctionnement. Pour la première fois de son histoire, elle n’est pas dirigée par le maire de la commune mais par un PDG, Jean-Marie Martin, entouré d’un comité de direction. « La meilleure manière pour la SEM Valloire de servir la station, c’est de se gérer comme une entreprise privée, efficace sur un secteur concurrentiel et très consommateur d’investissements, avec une cohérence forte entre l’analyse de son positionnement marketing et concurrentiel, sa stratégie, son business plan et la matrise opérationnelle », explique Jean-Marie Martin.

@Office du tourisme de Valloire

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*