Lac d’Annecy : la grande boucle pour 2020

@Conseildépartemental74
Lac d’Annecy : la grande boucle pour 2020
Notez cet article !

Avec des pics de 9000 vélos/jour, la piste cyclable du lac d’Annecy est l’une des plus fréquentées de France. Lancés en 2011 dans un environnement très contraint, les travaux d’aménagement des 15,5 km de la rive Est devraient s’achever en 2020.

Entre juin 2015 et juin 2016, 375 000 passages ont été enregistrés au niveau de Chavoires, sur la rive Est du lac d’Annecy avec un pic de 4 611 passages le 3 juillet. L’affluence est encore plus forte sur la  rive Ouest où 9 000 cyclistes peuvent passer certains jours. « De par son environnement, cette voie verte est un fleuron, un atout touristique et économique de premier plan pour le territoire », estime Denis Duvernay, vice-président du Conseil départemental, chargé des infrastructures et de la mobilité.

Un environnement contraint

Contrairement à la rive Ouest où le passage de l’ancienne voie ferrée a largement simplifié les travaux d’aménagement de la piste cyclable, le chantier de la rive Est est très compliqué. Au point que six tranches ont été prévues pour les 15,5 km à réaliser dans un espace très contraint, entre lac, montagne et zones urbanisées. La déclaration d’utilité publique a été signée en 2008, après une phase d’études et d’instruction. Cofinancés à part égale par le Conseil départemental et le Syndicat intercommunal du lac d’Annecy, les travaux ont démarré en 2011 sur la section Talloires-La Conche (1,1 million d’euros). Ils se sont poursuivis dans la côte de Talloires (1,4 million) puis entre Annecy-le-Vieux et Chavoires (3,4 millions d’euros). La liaison Menthon-Saint-Bernard et le haut de la côte de Talloires (3,8 millions d’euro d’investissement) a suivi et la jonction avec la rive Ouest (800 000 euros). Au second semestre 2016, c’est la section de Balmettes (3,9 millions) qui a été inaugurée.

Les travaux en cours ou à venir

Lancé au second semestre 2016, le chantier Chavoires-Perouzes ( 4,4 millions d’euros) s’achèvera en 2018. Il marquera cet été une pause afin de suspendre l’alternat mis en place et permettre le rétablissement de la circulation, dans des conditions normales. En parallèle, les acquisitions foncières sont conduites entre Doussard et Verthier où les travaux devraient être lancés en 2017. Le chantier Veyrier /entrée de Menthon pourrait être engagé début 2018. Il restera encore la section Balmettes/Glières où la configuration du site est complexe et impose de s’adosser au lac. L’aménagement des 15,5 km de la rive Est qui vise à sécuriser la circulation et à favoriser les déplacements doux devrait être bouclé en 2020.

@Conseildépartemental74

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

1 Commentaire

  1. Chantier difficile,vu la configuration du terrain,mais pourquoi ne pas avoir fait comme a Aix les bains en gagnant sur le lac pour mettre la piste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*