Recrutement: Sopra Steria se prend au jeu

Recrutement: Sopra Steria se prend au jeu
4.3 (86.67%) 3 votes

Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique, accueille, pour la première fois cette année, ses candidats stagiaires et alternants au moyen d’une expérience d’escape game. La méthode sera expérimentée les 12 et  13 décembre, avant d’être, peut-être, étendue à plus grande échelle.

Avec plus de 1000 stages et 350 contrats en alternance, proposés en France comme à l’international, Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique dont le siège est à Annecy, est l’un des principaux acteurs en matière de recrutement. Les sessions, qui se déroulent sur une demi-journée sont, pour la première fois cette année, animées grâce à escape game : celui-ci se déroule  durant 45 minutes avant les entretiens, mais n’a rien d’obligatoire ni d’éliminatoire.

Objectif principal de cet accueil original: mettre à l’aise les candidats – dont le plus grand nombre aura d’ailleurs la possibilité de poursuivre cette collaboration à travers un CDI – grâce à une activité ludique collective.

Retour d’expériences

L’idée s’est imposée suite à un certain nombre d’expériences menées par diverses divisions du groupe de façon autonome. Le recours à l’escape game a d’abord été utilisé dans le cadre d’animations de soirées collaborateurs ou de sessions de recrutement par cooptation. Comme dans le sud-est, où l’entité d’Aix-en-Provence s’est, en septembre dernier, prise au jeu en créant son propre escape game sur le thème du cirque, avec notamment la construction d’un décor et  la reconstitution d’un chapiteau.

« J’ai senti que, dans différentes division, le sujet était en plein essor d’où le besoin d’une réponse, globale et structurée, déjà utilisée par certaines activités –  telles que des événements festifs collaborateurs – et pas dans d’autres. Comme tout élément nouveau, il s’est agi d’en  définir le mode opératoire », explique Christelle Pradier, directrice du recrutement de Sopra Steria.

Briser la glace

Sujet à la mode apprécié des jeunes diplômés pour se retrouver entre amis et faire ensemble des activités, l’escape game plait à la cible de candidats recherchés par Sopra Steria. L’entreprise a ainsi voulu en faire un élément attractif lors des recrutements.

« Les candidats apprécient beaucoup ce préambule qui permet de briser la glace, et c’est pour nous un pari réussi parce que c’est différenciant, tout en permettant d’enrichir l’expérience candidat », poursuit Christelle Pradier.

En effet, il permet aux candidats de vivre une expérience différente et attrayante. Et de son côté, Sopra Steria démontre  la possibilité d’allier le sérieux d’un process de recrutement avec une aventure divertissante. Enfin, l’escape game, basé sur un travail collectif pour résoudre l’énigme, favorise des valeurs telles que  la curiosité, l’écoute, l’humilité  ou encore l’esprit d’équipe, importantes pour le groupe.

« C’est la 1ère fois que je participais à un escape game. J’ai totalement fait abstraction du cadre professionnel pour me prendre au challenge du jeu ! Je suis arrivée ensuite à mon entretien d’évaluation avec moins d’appréhension », témoigne une candidate stagiaire.

Pour la directrice du recrutement de l’entreprise, c’est un bon outil, à manier toutefois avec précaution, car recruter reste une chose sérieuse qui aura des implications sur le futur de la personne.  Le processus de sélection doit donc demeurer rigoureux tout en étant bienveillant et agréable.

Les 12 et 13 décembre, et sur Facebook live

«On se pose nécessairement des questions pour enrichir le parcours candidat dans lequel l’escape game est un bonus. Les prochaines sessions de recrutement se dérouleront les 12 et 13 décembre, à Paris pour l’instant».

Une séance sur Facebook live se déroulera, durant 21 minutes, le jeudi 13 décembre à midi.

https://www.facebook.com/soprasteria/

Introduit en ouverture du dispositif de recrutement, l’escape game vise à  surprendre le candidat mais de manière positive, en créant une ambiance détendue. S’y ajoute une présentation de l’entreprise. Si quelques sessions ont déjà eu lieu depuis début novembre, une dizaine d’autres sont  encore prévues, avec un bilan pour développer ou pas, l’expérience à grande échelle.

«Dans les régions, le format est encore en réflexion : à Annecy plusieurs périmètres sont possibles autour de Sopra Banking ou encore de la Direction des services informatiques », poursuit Christelle Pradier.

De façon globale, les équipes en charge du recrutement dans le groupe s’éloignent en tout cas de plus en plus des présentations à base de slides, qui ont plutôt un effet soporifique. Chaque division réinvente son parcours de recrutement et la présentation de la société. Les vidéos sont privilégiées pour mettre en images les activités de Sopra Steria et un système de quizz permet d’interroger les candidats via leur smartphone.

Reconnaissance

Pour la 5e année consécutive, Sopra Steria  s’est, par ailleurs, vu attribuer  le label « Choose My Company – Trainees », qui récompense l’excellence dans le management et la motivation des stagiaires et alternants. Plus de 450 d’entre eux se sont exprimés cette année sur les six dimensions du questionnaire:  progression professionnelle, environnement stimulant, management, motivation, fierté, plaisir/fun. Ils recommandent Sopra Steria à plus de 80 %. Le groupe confirme ainsi son engagement dans l’insertion des jeunes dans la vie professionnelle et l’aide à l’embauche des jeunes diplômés, notamment via les stages et l’alternance. Pour rappel, Sopra Steria, bas compte plus de 40 000 collaborateurs dans plus de vingt pays.

 

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*