R-Tech remporte l’appel à projets « Initiative PME Eco-conception »

Avec son Eco Hycam, l’entreprise de Marignier est l’un des 26 lauréats distingués par l’Ademe.


R-Tech est l’une des 69 PME ayant déposé sa candidature dans le cadre des appels à projets IPME pilotés par l’Ademe pour soutenir l’innovation dans le domaine de l’économie circulaire. Et figure parmi les 26 dossiers finalement retenus avec son projet Eco Hycam développé avec le soutien de la CCI 74.

Une forte complémentarité

Basé à Marignier, R-Tech a été créée en janvier 2010 par François Rennard et Nicolas Galmiche. Au sein de la société familiale Mécanique de précision Jacky Rennard, le premier fabriquait des machines spéciales pour ses clients mais sous-traitait la partie automatisme. La traversée des crises de 1993, 2002, 2008 l’amène à se poser des questions. De son côté, Nicolas Galmiche et sa société Systech concevait des machines spéciales mais sous-traitait la partie mécanique. Une sous-traitance source d’ennuis techniques et au final de surcoûts importants. Mis en relation par le biais d’une connaissance, les deux hommes ont commencé par réaliser ensemble un premier projet. Ils se sont si bien entendus qu’ils ont décidé d’aller plus loin et de travailler sur un produit propre : un chariot croisé numérique s’ajoutant à une machine traditionnelle pour combler son manque de souplesse et de précision.

Faire du neuf avec du vieux

Au départ destinée à chapeauter le développement de l’activité portée par chacune des deux entreprises, R-Tech a franchi une étape en 2013 avec l’absorption de Systech. Et l’année suivante avec le lancement d’Hycam, une marque de machines outils donnant une nouvelle jeunesse à de vieilles machines, fiables et rapides, en les dotant au passage de la flexibilité et de la précision des technologies à commande numérique. Son savoir-faire lui permet de se positionner sur le marché avec une offre inédite et un coût deux fois inférieur à celui du neuf. Des machines mi-mécaniques/mi-numériques plus performantes et plus économiques.

INSCRIPTION NEWSLETTER

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*