PSB Industries va céder CGL Pack à Faerch Plast

PSB Industries va céder CGL Pack à Faerch Plast
5 (100%) 1 vote

Le groupe industriel haut-savoyard annonce la vente de son pôle Agroalimentaire & Distribution, à savoir CGL Pack dont le siège est à Annecy.

 

PSB Industries est entré en négociation exclusive avec Faerch Plast en vue de la cession de son pôle Agroalimentaire & Distribution. Cette décision stratégique confirme la volonté du groupe industriel haut-savoyard de simplifier son portefeuille d’activités pour se recentrer sur ses trois pôles Luxe & Beauté, Santé & Industrie et Chimie de spécialités.

« Notre objectif désormais est de nous concentrer et d’investir sur nos marchés aux savoir-faire reconnus à l’international », entérine François-Xavier Entremont, Pdg du groupe PSB Industries, dont le siège social est basé à Annecy.

Cette cession concerne CGL Pack 1, n°1 français des emballages thermoformés sur-mesure pour les marchés de l’agroalimentaire, de la santé et des biens de consommation. Le groupe, actuellement dirigé par Sylvain Raux, compte deux sites de production à Annecy et Lorient (Morbihan). En 2017, son chiffre d’affaires s’est élevé à 48 millions d’euros (soit 13% du CA consolidé de PSB Industries, ndlr) pour 258 salariés, dont 155 à Annecy.

« CGL Pack occupe une place de leader incontesté sur son marché en France mais réclame d’importants investissements pour passer un cap de croissance d’activité. L’adosser à un groupe international avec de fortes ambitions était la meilleure option pour assurer son succès à long terme et hors de nos frontières », explique François-Xavier Entremont.

Crédit photo : PSB Industries/CGL Pack

Un important plan d’investissement à venir

Pour mettre tous les atouts de son côté, l’industriel haut-savoyard a choisi Faerch Plast 2, leader européen des emballages alimentaires. Ce groupe danois, implanté à Holstebro, pèse plus de 2,2 milliards de couronnes danoises (l’équivalent de 300 millions d’euros) et emploie 1 200 salariés répartis dans six usines au Danemark, Royaume-Uni, Espagne et République Tchèque.

« Cette opération s’est faite dans le cadre d’un processus concurrentiel. Nous n’avons pas seulement pris en compte la valorisation – l’offre ferme de rachat porte sur 81,5 millions d’euros – mais retenu le meilleur projet qui puisse assurer une croissance rentable et le maintien des équipes », tient à préciser François-Xavier Entremont.

Pour le Pdg de PSB Industries, nul doute que ce choix est le bon. Non seulement Faerch Plast a la puissance financière, mais le repreneur devrait sous peu annoncer un important plan d’investissement « pour faire de CGL Pack sa tête de pont en France et plus largement en Europe du Sud ». 

Grâce à cette acquisition, Faerch Plast, présent principalement dans le thermoformage standard, va pouvoir étendre ses compétences au sur-mesure et renforcer son offre en France et en Europe.

L’officialisation de l’opération devrait intervenir d’ici juillet 2018, sous réserve de la conclusion d’accord définitifs soumis à des conditions usuelles pour ce type d’opération, et après information des salariés et instances représentatives du personnel.

 

Le site de CGL Pack situé à Metz-Tessy, à côté d’Annecy. Crédit photo : CGL Pack

 

Pour en savoir plus :

1 CGL Pack, présidé par Sylvain Raux, est leader dans le thermoformage sur mesure en France. Expert aussi dans l’extrusion, le groupe conçoit et fabrique, chaque jour, plus de 2 millions d’emballages à destination de l’agroalimentaire (60 % des ventes), de la santé (17 %) et des biens de consommation (13 %). Depuis 2006, CGL Pack s’est engagé dans une vraie démarche d’éco-conception et conçoit des solutions packagings innovantes pour réduire leur impact sur l’environnement. Son parc actuel est composé de 27 thermoformeuses et de 3 lignes d’extrusion.

2 Faerch Plast , dirigé et présidé par Lars Gade Hansen, appartient au fonds d’investissement américain Advent International, qui en a fait l’acquisition en juin 2017. Ce fonds, présent depuis plus de vingt ans en France, cible les PME et ETI à fort potentiel de croissance.

 

Lire l’article complémentaire publié dans Eco Savoie Mont Blanc le vendredi 11 mai.


par Patricia Rey


 

PSB industries revoit sa gouvernance

Le TOP 500 des entreprises Savoie Mont Blanc 2018 à télécharger au format excel

PSB Industries : le président est débarqué !

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

PUBLICITÉ

ARTICLES LES + LUS :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*