Premiers projets pour Incit’Financement

Line propose un appartement-boutique mobile aménagé dans un bus.
Premiers projets pour Incit’Financement
4.3 (85%) 4 votes

La plateforme régionale de financement participatif en capital, constituée en mai, vient d’ être lancée officiellement lors de l’Université d’automne de France Angels. Pulse Origin et Line attendent leurs premiers investisseurs citoyens.

Incit’Financement, qui a pour objectif à la fois d’aider les entreprises régionales en recherche de fonds,  et de dynamiser l’économie régionale, est la première plateforme de financement participatif en capital créée en France. Ce dispositif, lancé officiellement lors de la récente Université d’Automne de France Angels, a pour vocation de permettre aux particuliers d’investir directement dans les entreprises en croissance de la région. Quant aux entrepreneurs, ils pourront bénéficier des compétences et du savoir-faire d’un réseau de Business Angels expérimentés.

Plusieurs critères

«Tout citoyen pourra, dès 1000 euros, et en pleine conscience des risques liés à un investissement dans une société non cotée, souscrire directement au capital des entreprises les plus prometteuses de la région Auvergne-Rhône-Alpes », a  expliqué Jean-Charles Cotin, président du Directoire d’Incit’financement.

Accessible en ligne (www.incit-financement.fr),  cette plateforme  présente des projets sélectionnés selon plusieurs critères : siège social en Auvergne-Rhône-Alpes ; SAS, SA ou SARL à transformer ; fonds propres positifs et capital entièrement libéré ; société à fort potentiel ou en développement ; preuve de concept démontrée ; besoin en capital de 100 000 à 1 million d’euros.

Deux premiers projets mi-octobre

Deux premiers projets seront proposés à la souscription avant fin octobre.

  • Line est conçu comme un outil de marketing expérientiel. Créé par Noéline Clavier et Aline Logie, il s’agit d’un appartement-boutique mobile, privatisable et personnalisable, aménagé à bord d’un bus. Objectif  : permettre à des entreprises d’accueillir leurs clients pour différents événements et animations. Grâce aux fonds qu’elle lèvera sur Incit’financement, la jeune société lyonnaise Espace Line entend notamment financer l’acquisition de sa flotte de bus en France, en commençant par un second bus à Paris. Elle recherche pour cela 200 000 euros. En 2019, elle compte exploiter trois bus à Lyon, Paris, Bordeaux,  pour un chiffre d’affaires de 1 million d’euros. Espace Line donnera ensuite une dimension européenne à son concept en s’implantant à Genève, Luxembourg et Londres en 2022, pour un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros.

 

  • Pulse Origin est une solution logicielle de projection sans fil universelle et évolutive qui se met derrière un écran. Développée par Benoît Giroud et Franck Rousseau, à Grenoble, Pulse Origin espère lever 300 000 euros dans le but de démarrer la commercialisation de la « Pulse box » qui permet la projection sans fil via n’importe quel appareil (smartphone, ordinateur tablette…). Créée en 2014, la société compte 6 collaborateurs en plus de ses deux fondateurs. ; Son objectif est de vendre 1000 « Pulse box » en 2018 pour un chiffre d’affaires de 500 000 euros.
Benoît Giroud, fondateur de Pulse Origin avec Franck Rousseau

 

Participer à l’économie régionale

Plus de 300 personnes ont participé à l’évènement,  le 4 octobre dernier, sous la présidence du président de la région, Laurent Wauquiez.

«Je veux faire des entreprises et notamment des TPE-PME et des entreprises familiales une de nos priorités. Il faut les aider dans leurs différents stades de croissance. Cette plateforme s’inscrit dans notre volonté de venir en aide aux entreprises régionales. Elle a en plus l’avantage de faire participer les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes au développement de leur économie. Ça, c’est une Région qui va dans le bon sens», avait déclaré le président de la Région en présentant le projet, en mai.

Au niveau régional, Incit’financement est un concept porté successivement par Martial Saddier puis Annabel André-Laurent, vice-présidents en charge des Entreprises, et relayé par Anne Pellet, conseillère régionale représentant la Région au Conseil de surveillance Incit’financement. Celui-ci est présidé par Dominique Favario. La plateforme s’est constituée sous forme de Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), suite à l’acquisition de la plateforme AB Funding. Les  sociétaires qui la composent ont décidé de souscrire au capital à hauteur de 800 000€, dont 35% pour la Région.

Les 24 sociétaires publics et privés  – dont la région Auvergne-Rhône-Alpes- sont sept banques mutualistes (Caisse d’Epargne Rhône-Alpes, Caisse d’Epargne Loire Drôme Ardèche, Caisse d’Epargne Auvergne Limousin, Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, Crédit Agricole Centre Est, Crédit Agricole des Savoie, Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes), quatre fonds d’investissement (Kreaxi, Siparex, Sofimac, Rhône Dauphiné Développement), l’URSCOP,  et onze associations de Business Angels (Arts et Métiers Business Angels Auvergne-Rhône-Alpes, Auvergne Business Angels, Beaujolais Business Angels, Cantal Business Angels, emlyon BusinessAngels, Femmes Business Angels, Grenoble Angels, Health Angels, InsaAngels,  Rhône Vallée Angels, Savoie Mont Blanc Angels ). Bpifrance est partenaire de la plateforme.

Pour rappel, Dominique Favario a estimé que  d’ici 5 ans, Incit’financement doit permettre de doubler l’investissement citoyen au bénéfice des entreprises, le faisant passer de 3,5 à 8 millions d’euros.

 « Avec l’effet de levier généré par les co-investisseurs, 24 millions d’euros seront injectés par an au capital des entreprises »,  avait-il indiqué lors de la constitution de la SCIC.

www.business-angels-auvergne-rhone-alpes.fr

 

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*