Outdoor : l’Annecy Base Camp ouvre ses portes

Outdoor : l’Annecy Base Camp ouvre ses portes
4.5 (90%) 2 votes

Le 8 mars, l’Annecy Base Camp, siège et incubateur de l’association Outdoor sports valley (OSV), a été officiellement inauguré aux Glaisins à Annecy-Le-Vieux.

Le bâtiment flambant neuf de l’Annecy Base Camp a fait l’unanimité, ce jeudi 8 mars à Annecy-Le-Vieux, lors de son inauguration en présence des institutions locales, des partenaires et de nombreuses entreprises membres de l’association Outdoor Sports Valley (OSV). Il a fait aussi la fierté des élus – en particulier Jean-Luc Rigaut et Bernard Accoyer, respectivement président et vice-président du Grand Annecy, qui ont porté le projet –, et de l’équipe dirigeante d’OSV, avec au premier chef Patrick Giraudon, son président, et Anne Schott, sa directrice exécutive.

Considéré comme un « exemple en la matière », il est le 1er incubateur d’entreprises européen dans les domaines du sport et de l’outdoor, et désormais de l’équipement de la montagne, en partenariat avec le Cluster Montagne… Qui plus est, implanté sur le parc des Glaisins, épicentre de la filière qui concentre un grand nombre de fabricants et de marques du secteur.  « L’outdoor a aujourd’hui son totem, un lieu de ralliement pour tous », s’est félicité Jean-Luc Rigaut.

Soirée d’inauguration de l’Annecy Base Camp, en présence des élus locaux, partenaires et dirigeants des entreprises adhérentes à OSV. Elles sont au total 430 (dont 240 membres actifs), TPE, PME et grands groupes, employant 7 500 salariés et générant un chiffre d’affaires France de 1,8 milliard d’euros. ©David Malacrida

Pour Patrick Giraudon, ce moment est solennel :  » Que de chemin accompli depuis la création d’OSV en 2010… Plus qu’un lieu d’hébergement, l’Annecy Base Camp est un lieu de vie et d’accueil pour toutes les entreprises de l’outdoor. Nous avons grand espoir de voir demain grandir, ici, des sociétés créatrices d’emplois « . En guise de conclusion, le président d’OSV a donné rendez-vous le 1er juin, date de l’assemblée générale de l’association,  » en espérant, a-t-il précisé, qu’ OSV devienne cluster dans l’année « . Une allusion à l’alliance annoncée avec le cluster Sporaltec (lire son interview parue dans Eco Savoie Mont Blanc, édition du 9 mars).

Patrick Giraudon, président d’Outdoor sports valley (OSV) depuis juin 2016, entouré des élus locaux lors de l’inauguration de l’Annecy Base Camp. ©David Malacrida 

3 millions d’euros d’investissement pour un bâtiment dédié de 1 200 m²

Ce bâtiment sur trois niveaux comprend au rez-de-chaussée les bureaux d’OSV, un espace de coworking réservé aux incubés ante création, un atelier de prototypage. Et dans les étages supérieurs, une pépinière et un hôtel d’entreprises abritant 19 bureaux, occupés aujourd’hui à 85 % (quatre bureaux restent vacants en pépinière mais seraient déjà réservés).

Le nouveau bâtiment de l’Annecy Base Camp est situé sur le parc d’activité des Glaisins à Annecy-Le-Vieux, où OSV compte déjà plus de 40 entreprises adhérentes. ©Patricia Rey

Ce projet, dont le coût s’élève à 3 millions d’euros, a été financé par le Grand Annecy (à hauteur de 1,5 million) qui en reste le propriétaire, la région Auvergne-Rhône-Alpes (900 000 euros) et le département de la Haute-Savoie (600 000 euros). “ Depuis 2002, l’agglo soutient la création d‘entreprises. 250 ont été accompagnées, parmi lesquelles celles de l’Annecy Base Camp “, a rappelé Jean-Luc Rigaut.

L’atelier de prototype, aménagé sur 70 mètres carrés, permet aux étudiants et résidents de l’Annecy Base Camp de réaliser leurs premiers « produits minimum viables » et de les tester. ©Patricia Rey

 

 

Anne Schott, directrice exécutive de l’association, gère une équipe de dix salariés et trois stagiaires. ©Patricia Rey

 

Pour mémoire, l’incubateur Annecy Base camp a été lancé en 2016, à l’initiative de Jean-Luc Diard et Rémi Forsans (l’ancienne équipe dirigeante d’OSV).  Il constitue l’un des trois dispositifs d’accompagnement proposés par Outdoor sports valley, au même titre que le parrainage et l’hébergement en pépinière. Au sein de l’incubateur, OSV a accompagné 12 projets entrepreneuriaux (cinq en 2016, sept en 2017).

Parmi les entreprises hébergées cette année en pépinière, figurent Saola (incubée OSV, concepteur et fabricant de chaussures lifestyle écoconçues), Made Nature (place de marché de produits sportifs écologiques), Mero Mero (fabrication de sacs et accessoires pour bébé), Rope up (logiciel de gestion pour le bureau des guides), Horizon altitude (agence de consulting créée par Jean-Philippe Demaël), Wagon Blanc (agence marketing d’événements sportifs)…

L’hôtel d’entreprises, lui, en compte quatre : Prism (entreprise parrainée en 2014 qui conçoit et vend des sacs à dos modulables), To The Fit (créateur de patronnages numériques pour le textile), Riot House (société de communication visuelle) et Rip Curl (entitée dédiée aux vêtements et accessoires de montagne).

Le panneau “totem“ de l’Annecy Base Camp. ©David Malacrida

 

Pourquoi ont-ils choisi l’Annecy Base Camp ?

Trois dirigeants témoignent

  • « Après avoir été suivis pendant trois ans par OSV, nous avons souhaité rejoindre l’Annecy Base Camp. Nous avons eu la chance d’être sélectionnés par le Grand Annecy et l’association parmi les 30 dossiers déposés. OSV apporte beaucoup aux jeunes marques de sport, car il existe une vraie émulation. C’est aussi l’opportunité pour une petite entreprise comme la notre de pouvoir s’implanter dans un parc d’activité reconnu, où sont installés beaucoup de nos clients et partenaires », Sébastien Raffin, cofondateur avec Alain Sanchez de To The Fit, concepteur de patrons de couture numériques pour le textile (un bureau à Bidart).
  • « Pour nous qui avons été parrainés par OSV, travailler avec l’association (une référence au niveau national) et intégrer l’Annecy Base Camp était une évidence. Nous sommes hébergés en hôtel d’entreprises pour deux ans, aux côtés d’autres sociétés avec lesquelles nous avons grandi et que nous connaissons bien… c’est ultra motivant. En 2018, nous avons prévu d’y transférer notre siège basé initialement à Lyon », Anne-Marie Castel, coassociée de Prism, fabricant de sacs à dos techniques modulables.
  • « Faire partie de l’Annecy Base Camp insuffle une vraie dynamique. La pépinière nous assure la location de bureau à prix modéré et une flexibilité très appréciable…  des paramètres essentiels quand on crée son entreprise. Au-delà, bénéficier du soutien d’OSV et du réseau permet d’échanger, de partager et de mutualiser. Qui plus est au sein du parc des Glaisins qui regroupe un nombre impressionnant de marques. Cet écosystème est extrêmement porteur pour les entreprises de l’outdoor », Guillaume Linossier, dirigeant-fondateur de Saola, marque de chaussures lifestyle écoconçues.

 

A lire aussi, sur OSV et la filière outdoor :

Interview / Patrick Giraudon : « Devenir le cluster référent de la filière outdoor »

 

Dossier : Outdoor sports valley (OSV), un « facilitateur de projets »

 

OSV dévoile ses nouveaux lauréats

 

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

PUBLICITÉ

ARTICLES LES + LUS :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.