Operasol remporte ses premiers marchés

Les équipes de 2CA et de l'Ines
Operasol remporte ses premiers marchés
Notez cet article !

Ce module photovoltaïque sur-mesure en composite  est développé en Savoie par l’entreprise 2CA avec l’Institut national de l’énergie solaire.

Operasol est un tout nouveau module photovoltaïque en composite hautes performances et sur-mesure qui a déjà séduit les secteurs du spatial et de la défense. Parmi ses atouts, un encombrement réduit de 64% et un poids diminué de 70% par rapport à un produit équivalent doté d’une face avant en verre 3 mm et d’un cadre aluminium. Ces premiers succès commerciaux vont permettre à 2CA d’insérer une ligne de production dédiée sur son site savoyard de Belmont-Tramonet (20 personnnes qui s’ajoutent 100 salariés en poste sur son siège auvergnat).

Un projet initié en 2014

Operasol est issu d’un partenariat noué entre 2CA, spécialiste des matériaux composites, et les équipes du CEA à l’Institut national de l’énergie solaire (Ines). Il répondait à l’origine aux besoins d’autonomie énergétique des armées lors des déploiements rapides en opérations extérieures. C’est pourquoi le projet a été bâti en lien avec la Direction générale des armées (DGA ) qui a participé au financement des premiers développements. Pour sa part, l’ines accompagne 2CA pour le transfert de technologie, la formation du personnel, le suivi et l’industrialisation du produit.

Une solution sur mesure

Dans leur première version, les panneaux Operasol ont été conçus dans le respect des exigences normatives propres aux modules photovoltaïques. Aujourd’hui, pour des applications spatiales et militaires très exigeantes et exclusives, 2CA adapte cette technologie brevetée aux spécificités du cahier des charges de ses clients (choix des cellules, format et poids du module, mode de fixation…).

400 contrats de recherche par an pour l’Ines

Dédié à la recherche, l’innovation, la formation sur l’énergie solaire et l’efficacité énergétique du bâtiment, l’Ines réunit aujourd’hui 400 chercheurs sur un site de plus de 22 000 m² à Savoie Technolac. Environ 400 contrats de recherche découlent chaque année des partenariats noués avec des acteurs économiques – de la TPE à la multinationale – afin de développer et améliorer l’éventail des technologies dans le domaine des matériaux, des composants et des procédés industriels.

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*