Noël à la montagne : la fréquentation grimpe de 8 points

Noël à la montagne : la fréquentation grimpe de 8 points
4.5 (90%) 2 votes

L’hiver 2017-2018 s’annonce prometteur. Les nombreuses chutes de neige boostent la fréquentation dans les stations, en hausse significative à Noël, et plus globalement sur l’ensemble de la saison.

Selon l’observatoire national des stations de montagne ANMSM – Atout France, les résultats sont très favorables pour les vacances de Noël : +8 points par rapport à Noël dernier. Soit une fréquentation comprise entre 57 et 68 % selon les hébergements marchands et les massifs. En parallèle – et c’est bien le but affiché -, l’opération « En montagne, Noël est magique », qui a été initiée par France Montagnes, fait boule de neige et dope la fréquentation avec des offres spécifiques sur cette période.

Comme attendu, les demandes de séjours se concentrent principalement sur la semaine de Noël, en corrélation avec le calendrier des vacances scolaires. Mais force est de constater une grande disparité entre les massifs, avec des taux en croissance respective de 4 et 9 points dans les Alpes du Nord et du Sud, mais en retrait de 3 points dans les Pyrénées.

Avoriaz, station au coeur des Portes du Soleil, à 1800 m d’altitude. Crédit : OT Avoriaz

Tous les hébergements marchands progressent

Côté hébergements, l’étude indique que 7 logements sur 10 sont déjà réservés pour la semaine de Noël. Si l’on raisonne par massifs, les Alpes du Nord arrivent sur le haut du panier avec près de deux logements sur trois de réserver, soit 8 points de plus qu’un an plus tôt. Dans les Alpes du Sud, la hausse représente 10 points.

Quant aux réservations entre la semaine de Noël et celle du jour de l’An, elles varient en fonction du type d’hébergement. Sur la semaine de Noël, les clubs et villages de vacances affichent la plus forte progression avec + 15 points, suivis des résidences de tourisme + 14 points,  et des agences immobilières proposant appartements et chalets + 6 points . A, l’inverse, ce sont les locations entre particuliers qui enregistrent les meilleurs taux d’occupation prévisionnels pour la semaine du Nouvel An comparativement à celle de Noël.

« L’implication de tous les acteurs de la montagne pour répondre aux besoins de la clientèle et proposer des offres sur mesure porte ses fruits pour ces vacances de fin d’année, qui nous permettent d’être très optimistes sur la présence des vacanciers », souligne Charles-Ange Ginésy, président de l’ANMSM, Association nationale des maires des stations de montagne.

L’optimisme de rigueur sur l’hiver

Au global, et au vu des réservations enregistrées à date, les taux d’occupation prévisionnels augmentent de près d’un point au regard de l’hiver dernier (lire le rendez-vous tourisme, paru dans le n°50-51 du 15 au 28 décembre, Ndlr).

Si l’on examine de plus prés la répartition selon les périodes, la fréquentation  progresse précisément de 7,7 points à Noël, stagne à + 0,1 point pour les inter-vacances en janvier, augmente de 1,8 point pour les vacances d’hiver et de 4,5 points en mars. Seule ombre au tableau pour l’heure (tout en sachant que la météo et les réservations de dernière minute feront la différence), le recul de 8,7 points durant les vacances de printemps.

Précision oblige, le taux d’occupation des logements loués entre particuliers gagne à ce jour et en moyenne près de trois points par rapport à l’an passé, et jusqu’à 7 points sur certaines périodes.

Là encore, et sans surprise, les stations classées « grands domaines » restent (encore et toujours) plus attractives que les petites stations de charme. Les écarts sont très parlants : 10 points pour les vacances de Noël, 14 points pour la période de janvier et jusqu’à 18 points en mars.

La montagne française plébiscitée par les clientèles internationales

Pour finir, et besoin s’il en fallait de le rappeler, la montagne française reste la destination préférée de la clientèle étrangère. A commencer par les Britanniques, qui représentent environ un tiers des séjours. D’ailleurs, 70 % des tour-opérateurs anglais interrogés annoncent une hausse des réservations pour l’hiver 2017-2018. Outre cette clientèle – la première en Savoie Mont Blanc -, les Russes reviennent en force, avec des réservations en augmentation de 15 à 30 % selon les massifs. En raison notamment de la stabilisation du rouble. Autres clientèles en progression : les Néerlandais, les Espagnols, les Belges et les Italiens. Seule clientèle annoncée en retrait, les Allemands.

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

PUBLICITÉ

ARTICLES LES + LUS :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*