L’Alpsman d’Annecy, le triathlon de l’extrême

Le sacre de Cédric Jacquot, vainqueur de l'Alpsman 2017 - crédit photo : Activ'Images
L’Alpsman d’Annecy, le triathlon de l’extrême
Notez cet article !

Ce triathlon XXL réputé très difficile aura lieu ce week-end, du 9 au 11 juin, à Annecy. Au programme : 3,8 km de nage, 180 km de vélo et 42,195 km de course à pied. Du grand spectacle !

L’Alpsman, 2e édition, revient en force demain, samedi 10 juin, avec un ambassadeur de choix : Marcel Zamora, quintuple vainqueur de l’EmbrunMan et de l’ironman de Nice.

Cette année encore, les organisateurs – Sport Premium et LV Organisation – placent la barre haut, très haut. Avec un départ unique et plutôt osé… au beau milieu du lac d’Annecy, à 5H30 du matin ! Et le défi est de taille puisque les 238 participants auront à parcourir 3,8 km à la nage, 180 km à vélo et 42,195 km de course à pied.

Parmi les têtes d’affiche, on peut d’ores et déjà citer Marcel Zamora (uniquement en relais), Cédric Jacquot (vainqueur de la 1ere édition de l’Alpsman l’an dernier en 12h 21mn et4s), Sébastien Balondrade, Sébastien Truchi, Vincent Albarello, Verena Eisenbarth (2e féminine Alpsman Xtrem…), Lucie Croissant (1ere à l’Ironman de Nice…) et 31 triathlètes internationaux dont le Belge Vincent Dor.

L’épreuve de natation de l’Alpsman 2017 – crédit photo Activ’Images

Trois épreuves XXL

Les participants embarqueront sur le bateau Le Libellule une heure plus tôt  à 04h30, pour rejoindre le centre du lac entre la baie de Talloires et le château de Duingt, lieu de départ de la compétition, avant de faire le grand saut pour 3,8 km de natation dans la nuit noire et l’eau froide.

Une fois de retour sur la plage de Saint-Jorioz, ils devront enfourcher leur vélo et avaler 180 km d’asphalte en pleine montagne, au coeur des Bauges. L’épreuve cycliste est particulièrement incroyable :

« Avec 180 km, cinq cols à franchir et 4 300 m de dénivelé positif, c’est une grosse étape du tour de France », prévient le directeur de la course, Ludovic Valentin.

Épreuve ultime, le marathon de 42,195 km version trail avec un finish au sommet du Semnoz à 1699 m d’altitude, pour ceux qui auront parcouru le 25 e kilomètre en moins de 12 heures (donc avant 17h30)… La condition sine qua non pour devenir top finisher (Rappelons que l’an dernier seuls 34 compétiteurs ont atteint le sommet sur les 130 engagés)… Les autres  concurrents finiront le marathon sur la boucle initiale avec des passages en bord de lac et sur la piste cyclable pour une arrivée dans le village de Saint-Jorioz.

Cet ironman XXL n’est pas sans rappeler le Norseman, triathlon extrême organisé en Norvège, et dont le départ s’effectue depuis un ferry au milieu d’un fjord. Inspirant !

Preuve aussi que le format séduit les triathlètes, le nombre de participants a quasi doublé depuis la 1ere et dernière édition qui s’est tenue en octobre 2016.

Cédric Jacquot (ici en 2016), vainqueur des deux éditions de l’Alpsman, dans la montée finale vers le sommet du Semnoz @Trimax

Grande nouveauté, l’Alpsman Xperience

Cette année, les organisateurs ont souhaité ouvrir cette formidable aventure au plus grand nombre et ont créé le concept Alpsman Xperience, déclinaison de l’AlpsMan Xtrem dans un format plus court. Ce triathlon se déroulera le dimanche 11 juin, avec au choix trois épreuves : natation, trail, vélo (une ou deux cumulables selon sa condition), trois départs toute les heures à partir de 07h00 et un lieu unique le lac d’Annecy.

Autre animation attendue, le village des marques situé au centre de Saint-Jorioz où une quinzaine de marques spécialistes du triathlon, du running et du vélo exposeront pendant trois jours leurs produits et leurs dernières nouveautés. Plus de 3 000 visiteurs sont attendus.

Alpsman 2017 – Crédit photo : Activ’Images

Les résultats 2017 en live

Classement homme 
1.       JACQUOT Cédric (FRA) en 12h 09mn 51s (top finisher)
2.       MANTULET Gabin (FRA) en 12h 48mn 29s (top finisher)
3.      MALBEC Thierry (FRA) en 13h 01mn 13s (top finisher)
Classement femme 
1.       EISENBARTH Verena (GER) 13h 27mn 32s (top finisher)
2.       CROISSANT Lucie (FRA) en 14h 35mn 34s (top finisher)
3.       DEBOCK Julie (FRA) en 14h 23mn 39s (lake finisher)

Voir tous les résultats sur le site http://www.alps-man.com

 

Le triathlon français en chiffres

  • 100 000 pratiquants (dont 82 % d’hommes et 12 % de femmes)
  • 809 clubs en France
  • 70 000 licenciés
  • 2 901 épreuves en France
  • Dans le top 5 des sports le plus générateurs de valeurs en France
  • + 130 % d’augmentation du nombre de licenciés en 10 ans
  • 2 500 euros de dépense annuelle moyenne pour un triathlète
  • 3 millions de téléspectateurs français à l’épreuve des JO de Londres sur France TV

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*