Genève Aéroport franchit la barre des 17 millions de passagers en 2017

Genève Aéroport franchit la barre des 17 millions de passagers en 2017
4.5 (90%) 2 votes

L’aéroport de Genève affiche un bilan 2017 en hausse. Le nombre de voyageurs augmente de 4,95 %, tandis que les mouvements d’avions restent presque stables. À elle seule, la compagnie low cost easy Jet totalise 44,9 % du trafic passager.

Genève Aéroport se voit pousser des ailes. Ces dernières années, son trafic passager augmente régulièrement, battant de nouveaux records. Et 2017 ne déroge pas à la règle.

Beaucoup plus de passagers mais guère plus d’avions

Sur un an, l’aéroport a accueilli quelque 17,3 millions de visiteurs, en hausse de 4,95 % par rapport à l’exercice 2016 (16,5 millions de passagers enregistrés). Cette augmentation s’est accompagnée d’une quasi-stabilité du nombre de décollages et atterrissages à 190 778 vols (+ 0,49 %) contre 189 840 en 2016, soit une moyenne de 522 vols par jour.

17,3 millions de passagers sont passés par les halls de l’aéroport de Genève en 2017. ©Genève Aéroport

« Ces chiffres viennent confirmer le net découplage entre la courbe d’augmentation du nombre de passagers et celle des mouvements pour la 2e année consécutive », explique la direction dans un communiqué diffusé à la presse mercredi 17 janvier. Rappelons qu’en 2016, il avait amorcé sa descente, enregistrant + 0,54 %.

La stratégie mise en place par Genève Aéroport pour limiter l’émission de CO2 et le nuisances sonores porte ses fruits. Pour atteindre ses objectifs, l’exploitant mise sur une flotte mieux adaptée en termes de capacités, en lien avec les compagnies aériennes qui investissent dans des porteurs de plus grande taille, et une optimisation des taux de remplissage des appareils. De plus, ces nouveaux avions (Bombardier CSeries, A 320neo, A 350, Boeing 727…) sont moins gourmands en kérosène et moins bruyants. Par ailleurs, et c’est une bonne nouvelle, Genève Aéroport a reçu, ce 16 janvier 2018, une certification internationale (ACA niveau 3+ – Neutralité) attestant que ces opérations sont neutres en termes d’émission de CO2.

L’utilisation de (très) gros porteurs permet aux aéroports d’augmenter leurs nombres de passagers sans forcément accueillir plus de vols. Crédit : Genève Aéroport ©Étienne Delacretaz

+18,7% pour le trafic fret

Le fret aérien, lui aussi, connait une forte progression de 18,7 %, encore plus élevée qu’en 2016 où elle était de 6,6 %. En 2017, la plateforme aéroportuaire a transporté 89 012 tonnes de marchandises, profitant de la capacité cargo disponible dans les avions de ligne.

 

"CETTE FORTE ÉVOLUTION DES VOLUMES DE FRET CONSTITUE UN EXCELLENT BAROMÈTRE DE L'ÉCONOMIE LOCALE"
Direction de Genève Aéroport

 

Crédit photo easyJet

Le top 10 des compagnies aériennes

(en parts de marché)

  1.  EasyJet : 44,94 %
  2. Swiss : 12,13 %
  3. British Airways : 4,84 %
  4. Air France : 4,34 %
  5. Lufthansa : 3,43 %
  6. KLM Royal Dutch Airlines : 2,57 %
  7. Tap Portugal : 2,23 %
  8. Brussels Airlines : 2,15 %
  9. Iberia : 1,96 %
  10. Emirates : 1,82 %

 

Agrandir pour attirer encore plus de voyageurs : 18 mois de travaux d’extension du hall d’accueil et de rénovation de la façade résumés en 1’53
(vidéo produit par l’Aéroport de Genève) :

 

 

1919-2018 : un siècle d’histoire pour l’aéroport de Genève
(vidéo produite par l’Aéroport de Genève)

 

A lire aussi :

Genève Aéroport : trafic passagers et résultats en hausse en 2016

Aéroports : Lyon et Genève enregistrent toujours plus de passagers

Genève Aéroport se dote d'une nouvelle aile

Genève Aéroport lance sa première émission d’emprunt

 

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

PUBLICITÉ

ARTICLES LES + LUS :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*