Gaumont Archamps investit dans la technologie Imax Laser

©MATTHIEU_VITRE_GAUMONT_ARCHAMPS_2017_IMAX
Gaumont Archamps investit dans la technologie Imax Laser
4.5 (90%) 4 votes

Les Cinéma Gaumont Pathé ont consacré une enveloppe de 4,8 millions d’euros pour la construction d’une salle inédite en Auvergne-Rhône-Alpes et, pour l’heure, en Suisse. Elle a ouvert avec succès cette semaine.

« Nous avons fait salle comble aux deux séances lors de la journée d’ouverture, le 24 octobre » explique  Frédéric Pellet, directeur du Gaumont Archamps. Le multiplexe de 11 salles, ouvert il y a vingt ans, s’est en effet doté d’un équipement inédit dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et même, pour l’heure en Suisse voisine. Les cinémas Gaumont Pathé ont ainsi consacré 4,8 millions d’euros pour construire une salle Imax Laser 4K, d’une capacité de 478 places.

En attendant le dernier  Star Wars

Cinq mois de travaux auront été nécessaires pour proposer aux spectateurs du bassin genevois une salle dotée d’un écran de 350 m2 avec une base de 25 mètres de large, le plus grand du territoire. La projection des images, en résolution HD,  est assurée par un double projecteur laser 4K. Résultat : des images plus nettes, plus éclatantes et saisissantes de réalité, qui reflètent au mieux la vision du réalisateur du film. La révolution est également sonore, avec 12 canaux de son, notamment derrière l’écran et au plafond  (contre 7 d’ordinaire), qui enveloppent complètement le spectateur.

Pour accompagner ce lancement, une programmation alléchante est proposée au public. Après  Thor Ragnarok », c’est « Justice League » le 15 novembre, qui prendra le relais, puis le très attendu « Star Wars : les derniers Jedi », le 13 décembre.

© Yannick Perrin. Imax Archamps Philippe Baud et Frédéric Perrin.

Rénovation complète au programme

« Nous avons interrompu les travaux sur le parking  jusqu’au 6 novembre, durant les vacances scolaires », précise Frédéric Pellet. Grâce à l’agrandissement , qui représente un investissement de 1,7 million d’euros (hors achat du terrain de 700 000 euros), ce sont quelque 680  places disponibles qui seront proposées au public, toujours gratuitement, dès le 4 décembre.

Et déjà d’autres projets sont en cours. La rénovation complète du Gaumont Archamps -11 salles avec un total de 2600 places – est programmée pour 2019/ 2020, ainsi que la construction d’une salle 4DX, dotée de fauteuils en interaction avec le film projeté, comme dans les parcs d’attraction. D’ici là, le Gaumont Archamps aura changé de nom pour devenir Pathé Archamps.

« Nous allons construire un bâtiment qui abritera deux restaurants, le permis de construire a été déposé pour une ouverture à la rentrée 2018 » précise Frédéric Pellet.Une cinquantaine de candidats ont montré de l’intérêt pour en assurer l’exploitation, mais le choix n’est pas encore arrêté.

Pour rappel, les Cinémas Gaumont Pathé et Philippe Baud à la tête de la société familiale Cinémonde sont, depuis  sa création en 1997, co-actionnaires du Gaumont Archamps.

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*