Fin de travaux pour le palais de l’ile

@Dominique Lafon
Fin de travaux pour le palais de l’ile
3.7 (73.33%) 3 votes

La restauration de la toiture et des façades du monument annécien vient d’être inaugurée.

Après deux ans de travaux, le palais de l’ile restauré est inauguré à Annecy. Le chantier a consisté à rénover la grande charpente qui couvre le bâtiment perpendiculaire au Thiou. Datée en partie de la seconde moitié du 16e siècle, elle a été démontée puis remontée avec des pièces anciennes et neuves, lorsque des remplacements étaient nécessaires. Cette solution a notamment permis de résoudre les problèmes de désemboîtement observés.

Une remise à nu des façades

Les façades anciennement enduites ont été remises à nu grâce à un travail en trois étapes : piquetage des joints anciens, hydro-gommage des pierres et enfin rétablissement des joints de mortier sable et chaux. Ce travail a été précédé par des relevés d’observations archéologiques dont les résultats seront disponibles au cours de l’année 2018. Enfin, la corniche en bon état général a fait l’objet d’interventions ponctuelles avec des changements de pierres.

1,7 million d’euros d’investissement

Conduit en 2016 et 2017, le chantier a fait suite à un diagnostic sanitaire montrant que la pérennité du monument était menacée par le déversement de la charpente. Il a exigé une fermeture du site aux visiteurs entre avril 2016 et juin 2017. L’investissement qui s’élève à 1,7 million d’euros a été porté par l’Agglo et la Commune (1,2 million), l’Etat (431 000 euros) et le Département (100 000 euros).

Une forme de galère

Apparu entre le 11e et le 12e siècle, le palais de l’ile se distingue par sa forme de galère. Le bâtiment qui a été une prison puis un palais de justice a été longtemps un sujet sensible pour la vie municipale. En 1896, un impôt « spécial démolition de l’ancien palais »  est notamment voté.  Son classement au titre des monuments historiques, le 1er février 1900, lui a permi d’échapper à la démolition et a ouvert une longue phase de travaux.

@Dominique Lafon

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*