Présidentielle 2017 : nos lecteurs choisissent Fillon et Macron

Les membres de notre communauté Eco ont choisi qui devrait être au second tour des élections présidentielles 2017, selon eux.

Le score du sondage flash réalisé la semaine dernière auprès des membres de notre Communauté Eco est sans appel : 45,7 % pour François Fillon. Les sondés étaient en majorité des chefs d’entreprises et des décideurs de Savoie et de Haute-Savoie. Ils sont restés très largement fidèles au candidat Les Républicains. On pouvait s’y attendre dans des départements très largement acquis à ce camp, mais aussi remarquer que les « affaires » n’ont guère fait évoluer leurs convictions.

Sauf à considérer que le bon score d’Emmanuel Macron bénéficie de quelques reports de voix qui, en d’autres circonstances, se seraient reportées sur François Fillon ? Ici aussi le candidat d’En marche ! prouve sa capacité à faire bouger les lignes. 38,5 % de nos lecteurs affirment qu’ils voteront pour lui. Pour sa capacité à se placer au-dessus du clivage droite-gauche, ou parce qu’il incarne une alternative centriste, courant qui reste également bien présent dans nos départements, et notamment en Haute-Savoie ?

Les deux noms totalisent ainsi 84,2 % des suffrages, laissant peu d’espace aux neuf autres candidats, qui se partagent les 15,8 % restant. Dans notre sondage, Marine Le Pen n’est qu’à 4,3 %, talonnée par Jean-Luc Mélenchon (3,8 %) et Nicolas Dupont-Aignan (3,4 %). Benoit Hamon (1,4 %), arrive même après Jean Lasalle (1,9 %).

Chez les lecteurs de la Communauté ECO, François Fillon arrive en tête des intentions de vote avec 45,7% des voix. Emmanuel Macron arrive deuxième avec 38,5%.

Sur quel(le) candidate se portera votre vote ?

Nathalie Arthaud

0,5 %

François Asselineau

0,5 %

Jacques Cheminade

0,0 %

Nicolas Dupont Aignan

3,4 %

François Fillon

45,7 %

Benoît Hamon

1,4 %

Jean Lassalle

1,9 %

Marine Le Pen

4,3 %

Emmanuel Macron

38,5 %

Jean-Luc Mélanchon

3,8 %

Philippe Poutou

0,0 %

Pour justifier leurs choix, nos sondés déclarent s’être appuyées d’abord sur les considérations économiques. C’est la première préoccupation pour 40 % d’entre eux, la deuxième pour 21 %. Mais, preuve de l’extrême personnalisation de cette élection, ils sont également 16 % à citer d’abord « la personnalité du candidat » comme clé de leur vote. L’avenir de l’Europe arrive en troisième position, l’emploi en quatrième, la fiscalité en cinquième.

Les quelques commentaires reçus confirment l’importance des thématiques économiques pour les membres de notre Communauté. Parmi les préoccupations citées, on trouve « l’apprentissage des jeunes », un programme de « rigueur », « les incitations à l’embauche de salariés et les mesures en faveur des personnes handicapées et de leur entourage ». Des choix bien traditionnels pour l’essentiel, donc.

Mais même dans notre petit échantillon, le sentiment de ras-le-bol n’est pas si loin. Un sondé évoque « la volonté de vouloir faire émerger de nouvelles têtes remplaçant les vieilles barbes de la classe politique », l’autre motive son choix par « le panorama des autres candidats… choix par défaut pour éviter un(e) président(e) catastrophique ».

Notre communauté se retrouve presque unie dans la détestation de Marine Le Pen. Ils sont 65,2 % à assurer qu’ils lui refuseront de toute façon leur vote au second tour. Contre seulement 14,9 % à Jean-Luc Mélenchon, par exemple. Mais tout de même 6,8 % à François Fillon.

Méthodologie

Sondage réalisé du 11 au 14 avril 2017 auprès des 809 membres de la communauté éco. Le taux de réponse est de 27.44% (222 répondants). 67.12% des membres de la communauté éco n’ont pas répondu à l’enquête et 5.44% des inscrits ont commencé l’enquête mais ne l’ont pas terminée.


Par Philippe Claret.
Retrouvez les résultats détaillés dans le magazine ECO du 21 avril 2017.

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*