Droits des femmes : quatre jours contre les inégalités

Droits des femmes : quatre jours contre les inégalités
4 (80%) 1 vote

« En vous orientant vers des métiers dits féminins, on vous oriente vers des métiers moins bien payés. Vous avez le droit de choisir la voie qui vous plaît ! » Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie lançait en ces termes, mardi 6 mars, les quatre jours organisés dans le département autour de la thématique des droits des femmes.

"94 % des agents de la Préfecture sont à temps partiel, ce qui laisse à penser qu'il y a une sorte d'injustice là derrière".

4 jours d’action

Jusqu’au 9 mars, plusieurs manifestations seront organisées pour mettre en lumière des parcours atypiques et promouvoir davantage d’égalité dans le monde du travail, public comme privé.

Mardi 6 après-midi, une soixantaine d’agents de l’Etat ont suivi une conférence sur les inégalités femmes-hommes, y compris dans la fonction publique. A ce titre, Pierre Lambert note que si les femmes représentent 73 % des agents de la préfecture, il n’y a qu’une seule femme à un poste de directeur. Et que « 94 % des agents sont à temps partiel, ce qui laisse à penser qu’il y a une sorte d’injustice là derrière ».

Mercredi 7 mars à 17 h 30, salle Eugène Verdun (Bonlieu), la championne de France de tir handisport Gaëlle Edon recevra la médaille de bronze jeunesse et sport des mains de Pierre Lambert. D’autres sportives haut-savoyardes témoigneront : Vanessa Gusmeroli (patinage artistique), Clémentine Lucine (ski nautique), Françoise Canal (arbitre de ligue de pétanque), Elsie Trichot-Lemordant (aspirante guide de haute montagne à l’ENSM).

Jeudi 8 mars à 18 h 30 au Bowl (Annecy), le comité d’action mutualiste jeunes organise une soirée théâtre sur la thématique du harcèlement fait aux femmes (gratuit et ouvert à tous).

Enfin, vendredi 9 mars, les femmes désireuses de créer leur entreprise pourront assister au « café créa », de 14 heures à 16 heures à Saint-Julien-en-Genevois, au salon de thé En Apar’thé. L’entreprenariat au féminin y sera abordé. Ouvert à tous, il permettra de connaître les parcours de la création et de rencontrer des acteurs de l’accompagnement. Trois créatrices témoigneront.

Les femmes ont encore du mal à accéder aux fonctions de direction. Crédit photo : Prazis Images-stock.adobe.com
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

PUBLICITÉ

ARTICLES LES + LUS :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.