Dernière phase de travaux pour la conduite forcée de Pralognan

Dernière phase de travaux pour la conduite forcée de Pralognan
4 (80%) 1 vote

Lancé début 2016, le chantier de rénovation de la conduite forcée de Pralognan s’achève avec le décapage et la remise en peinture de l’ouvrage.

Alimentée par quatre prises d’eau situées sur le Doron de Pralognan – à qui il doit son nom – et ses affluents, la centrale de Pralognan est située sur la commune du Planay, au cœur du village de Villard. Sa production annuelle (en moyenne 150 GW) couvre les besoins en électricité d’environ 60 000 habitants, soit l’équivalent de la ville de Chambéry.

Accroître la durée de vie de l’ouvrage

Les travaux de rénovation, engagés en 2016, visent à remplacer entièrement le revêtement anticorrosion à l’intérieur et à l’extérieur de la conduite qui achemine l’eau vers la centrale de production où elle est turbinée. Il s’agit de remplacer 7500 m² de revêtement à l’intérieur, 5500 m² à l’extérieur pour accroître sa durée de vie de l’ouvrage construit en 1950 et partiellement remplacé en 1973.

Des travaux en espace confiné

L’année dernière, le revêtement intérieur et la moitié du revêtement extérieur ont été changés. Cette année, les travaux concernent le décapage et la remise en peinture de l’extérieur de la conduite dans sa partie inférieure. Les équipes qui ont commencé par décaper le revêtement existant interviennent dans un espace confiné en raison de la présence d’amiante. Après une étape de sablage, un nouveau revêtement est appliqué. Une alimentation électrique provisoire de forte puissance a été installée pour éviter le recours à des groupes électrogènes.

Une facture de 8 millions d’euros

L’investissement qui mobilise une trentaine de personnes au plus fort de l’activité s’élève à environ 8 millions d’euros. Il s’inscrit dans un plan massif de rénovation et de modernisation des ouvrages hydrauliques. L’Unité de production Alpes d’EDF boucle un programme de plus de 350 millions d’euros renforçant la production d’énergie hydraulique et donc la capacité d’EDF à intervenir sur le réseau en période de pointe de consommation ou d’aléas.

@EDF

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*