Conjoncture : indicateurs au vert pour la Haute-Savoie

Conjoncture : indicateurs au vert pour la Haute-Savoie
4 (80%) 1 vote

Les entreprises haut-savoyardes ont connu une bonne année 2017 et restent optimistes pour l’exercice 2018.

L’économie haut-savoyarde se porte bien. Selon la table ronde de conjoncture présentée le 1er février 2018 dans les locaux de la CCI74, tous les secteurs d’activité profitent de l’embellie. A commencer par l’industrie dont les carnets de commandes sont satisfaisants ou supérieurs à la normale : les ventes augmentent de 13 points au 4e trimestre 2017 par rapport au précédent. Sur une année, la progression est de + 5%. La conjoncture est également favorable pour les services (+4 points en un an) et les échanges commerciaux : au 3e trimestre 2017, la hausse a été de 5,8% pour les exportations, 6 ,7% pour les importations.

@Philippe Claret

Construction et BTP

Les signaux sont au vert pour le bâtiment et les travaux publics. Sur un an, le nombre de logements autorisés est stable, celui des logements commencés bondit de 15,8%. Même tendance pour les locaux d’activité : +4.4% pour ceux autorisés, +24,6% pour les autorisés. Le gros œuvre, le second œuvre, les travaux publics bénéficient de cette embellie et voient leurs carnets de commandes s’allonger.

De bons résultats malgré les aléas

Malgré les aléas qui les frappent, certains secteurs résistent bien. C’est la cas de l’agriculture qui a enregistré une bonne collecte laitière en 2017 malgré la mauvaise qualité des fourrages utilisés en début d’année. Le retard pris sur le premier semestre a été rattrapé au second avec des productions record. Idem pour le tourisme qui a connu de bonnes vacances de Noël (+70%) après trois débuts de saison sans neige.

2017, une bonne année pour l’artisanat

Pour Frank Lopez, le président de la Chambre des métiers et de l’artisanat, le climat général a été favorable en 2017 avec des disparités marquées selon les secteurs. L’artisanat haut-savoyard compte 18 096 entreprises actives, soit une hausse de 3,6% en un an, 21, 5% sur 5 ans. La répartition par secteur montre une tertiarisation croissante : les services aux personnes et aux entreprises grimpent de 36% en 5 ans.

Commerce et services

Le commerce de détail et les services connaissent des évolutions plus contrastées. Le premier recule au 4eme trimestre 2017 de 13 points par rapport au trimestre précédent , de 1 point sur l’ensemble de l’année. Quant à eux, les services progressent de 4% sur un an mais reculent de 8 points entre le 4e et le 3e trimestre.

Un marché du travail tendu

Cette dynamique économique qui semble se maintenir en 2018 se traduit sur l’emploi avec une hausse des embauches. Dans l’industrie par exemple, 55% des entreprises ont embauché au cours du 4e trimestre soit une hausse de 15 points par rapport à début 2017. Les employeurs peinent à recruter localement la main d’œuvre qualifiée dont ils ont besoin et ne parviennent pas à faire venir d’autres régions compte tenu du niveau de vie élevé du département, notamment pour le logement.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*