La Clusaz : journée de nettoyage des pistes avec l’ESF

Le 13 mai, « pulls rouges », professionnels du tourisme, écoliers et vacanciers se sont donnés rendez-vous à La Clusaz pour nettoyer les pistes de ski de leurs déchets.

« Fais ta trace mais ne laisse pas de trace » est le slogan de cette opération initiée par l’École du ski français (ESF), qui a pour unique but – éco-citoyen et responsable – de nettoyer les pistes de ski en fin de saison pour préserver la montagne, et notre environnement.

Pour que la montagne reste belle… et propre

Ce 13 mai, direction La Clusaz où moniteurs de ski, professionnels de stations, écoliers et touristes – toutes les forces vives sont les bienvenues – donneront le coup d’envoi de cette opération éco-citoyenne, qui durera toute la matinée. Rendez-vous est pris dès 8 h du matin au garage communal de la zone artisanale. Une centaine de personnes devrait participer à ce grand nettoyage de printemps, d’après les organisateurs.

Lancée il y a trois ans, cette opération compte deux partenaires majeurs. L’association Vacances Propres, dont la vocation est d’agir sur la prévention des déchets sauvages, fournit sacs de collecte des déchets et outils de sensibilisation. Chaque année, elle déploie son dispositif de collecte dans plus de 1 000 collectivités locales, parmi lesquelles 95 stations de montagne. L’ESF a également tenu à s’associer à Expédition 7e Continent, qui oeuvre activement à la réduction de la pollution plastique de l’océan. Pour cette ONG, « la montagne est le premier maillon de la chaine. Un déchet plastique jeté sur les pistes de ski finira irrémédiablement dans l’océan si personne n’agit… il faut donc agir vite et partout ».

43 stations engagées

Une quarantaine de stations, en partie en Savoie Mont Blanc, devrait lui emboiter le pas même si les dates restent encore à définir. Prochaine étape Méribel en Savoie, le 18 mai prochain.

Les troupes se mobilisent  ©ESF

Pour développer l’éco-mobilité, en montagne toujours, l’École du ski français vient de lancer « Je roule propre sans laisser de trace ». Deux Renault Twizy ont été achetées par les ESF de Val Cenis et des 2 Alpes. D’autres véhicules viendront compléter le dispositif dans les saisons à venir. Parallèlement, elle a décidé de mettre à disposition des CCI de Savoie et de Grenoble deux Zoé 100 % électriques… « pour qu’elles puissent limiter leur empreinte sur l’environnement lors de leurs déplacements dans les stations », a expliqué le Syndicat national des moniteurs du ski français (SNMSF), qui entretient des relations historiques avec le constructeur automobile français. Pour se faire accompagner, l’ESF a choisi le groupe lyonnais Serfim, expert en développement durable et en recyclage notamment en milieu montagnard.

Nettoyage des pistes, l’an dernier, à Flaine ©ESF

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*