Le Club Med accélère son développement en France et à l’international

Le Club Med accélère son développement en France et à l’international
4.5 (90%) 2 votes

Le Club Med multiplie les ouvertures et les projets dans les Alpes françaises et dans le monde entier. Cet hiver, le resort Grand Massif Samoëns Morillon, en Haute-Savoie, ouvrira ses portes le 17 décembre.

Le leader mondial des vacances tout compris haut de gamme n’en finit pas de se développer, conformément à la stratégie annoncée par son président Henri Giscard d’Estaing. Cet hiver, un Club Med 4 tridents ouvrira à Samoëns-Morillon, dans le Grand Massif en Haute-Savoie. Ce resort de 423 chambres, doté d’un espace 5 tridents, abritera aussi deux restaurants, dont un gourmet-lounge ouvert toute la journée, un spa by Carita, un espace bien-être avec ses deux piscines, ainsi que des clubs-enfants réservés aux 4 à moins de 17 ans. Au-delà, le resort proposera, comme à l’accoutumée et dans l’esprit Club Med, une offre tout compris qui comprend cours de ski et de snowboard avec l’ESF, forfaits de ski, et autres activités comme la randonnée, les sorties raquettes…

La piscine du Club Med Grand Massif Samoëns Morillon en Haute-Savoie, dont l’ouverture est prévue le 17 décembre. Photo droits réservés Club Med

L’hiver 2018, ce sera autour du Club Med Arc 1600 d’ouvrir ses portes dans la station de la Tarentaise, au coeur du domaine skiable de Paradiski. Là encore, le resort XXL avec ses 434 chambres (l’équivalent de 1 000 lits chauds) contemporaines designées par Didier Rey, offrira un espace luxe 5 tridents et aussi une avalanche d’activités sportives, culturelles et culinaires pour répondre aux attentes des clientèles françaises et internationales, été comme hiver.

Club Med Arc 1600, au coeur de Paradiski, ouvrira en décembre 2018 – Photo droits réservés Club Med

D’autres projets sont programmés en Savoie Mont Blanc dans un futur proche, à Saint-Gervais Mont Blanc (en remplacement du resort existant à Chamonix qui fermera ses portes l’automne prochain), Avoriaz, La Rosière…. Seules les dates d’ouverture n’ont pas été entérinées.

Montée en puissance à l’international

Et ce n’est pas tout. À l’international, où le Club Med se fait fort de créer trois à cinq resorts par an d’ici 2020, le lancement de trois nouvelles destinations en Amérique du Nord et en Asie du Sud-est vient d’être annoncé. Destination le Québec, et plus exotique, le Vietnam et le Sri-Lanka.

Le 1ère implantation du Club Med au Canada sortira de terre en 2020, dans le massif de Charlevoix. Ce resort, dont le montant avoisine les 80 millions d’euros (120 millions de dollars canadiens), affichera une capacité de 300 chambres premium, et sera doté d’un espace « exclusive collection ». Destiné aux familles, il accueillera aussi des entreprises pour l’organisation de séminaires dans des espaces dédiés, via des formules groupes clé en main. Selon le Club Med, 350 emplois directs, et 400 indirects, seront créés.

Le massif de Charlevoix, dans la province de Québec, où s’implantera le Club Med en 2020 – Photo droits réservés Club Med

Changement de décor au Vietnam et au Sri Lanka. Dans cette région d’Asie, où le Club Med est présent depuis 1979 (avec le resort de Cherating beach en Malaisie), deux nouveaux resorts haut de gamme seront créés : le premier, le Club Med Ceylon (372 chambres) au sud-ouest du Sri Lanka verra le jour au début de l’été 2019 ; le 2e, le Club Med Ho Tram (300 chambres), près de Ho Chi Minh ville au sud-est du Vietnam, ouvrira en 2021. Ce dernier, très « éco-chic », séduira les clients en quête de ressourcement au plus près de la nature.

Le Sri Lanka accueillera un nouveau Club Med en 2019 – Photo droits réservés Club Med

 

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*