Trophées France-Suisse du commerce : découvrez les 8 lauréats

Trophées France-Suisse du commerce : découvrez les 8 lauréats
4 (80%) 1 vote

La Chambre de commerce et d’industrie France-Suisse (CCIFS) a remis vendredi 2 février à Montreux ses 29e Trophées du Commerce France Suisse. Parmi les 21 finalistes (nominés), huit ont été primés.

 

Les lauréats

Le jury était composé de représentants du GGBa (Greater Geneva Bern area), des CCEF (Conseillers du Commerce Extérieur de la France Section Suisse), de Business France, du magazine économique helvétique Bilan et de la CCIFS.

Il a ainsi décerné ses trophées :

  • Prix Développement Français vers la Suisse : Picard Suisse
  • Prix Développement Suisse vers la France : Amaris
  • Prix Tradition & Savoir-Faire : Rinck
  • Prix Industrie & Technologie : Safran Colibrys
  • Prix Innovation : Zénith
  • Prix Développement Durable : Charpente Concept
  • Prix VIE (Volontariat International en Entreprise) : Myriam Saadaoui, de Babilou
  • Prix spécial du Jury : SeaBubbles

 

Lors des discours de présentation. CRédit photo : PhotoProEvent.

Les commentaires

«Ces récompenses symbolisent de très belles réussites mais aussi le mérite de leurs dirigeants, appelés à évoluer dans un milieu toujours plus compétitif destiné à prendre une place encore plus importante dans les relations bilatérales entre la Suisse et la France»
Alain Barbey, président de la CCIFS.

«Les Trophées CCIFS du Commerce France Suisse récompensent des sociétés dont les performances illustrent le dynamisme des échanges franco-suisses, qui sont toujours plus riches et intenses»
Romain Duriez, directeur de la CCIFS

« Au travers de ses choix, le jury des Trophées a souhaité souligner la performance économique de ces entreprises, mais aussi récompenser la volonté d’intégration, de prises de risque et d’innovation des hommes et des femmes à l’œuvre derrière ces réussites »
CCIFS (communiqué).

 

Les relations économiques France-Suisse sont anciennes, solides et en développement. La Suisse est même devenue le deuxième investisseur en France. Crédit photo : PhotoProEvent.

La suisse, 2e pays investisseur en France

En 2016, la Suisse est restée le neuvième partenaire commercial de la France à l’exportation et à l’importation (et le 3e hors Union Européenne), tandis que la France est devenue le quatrième fournisseur (3e en 2015) et demeure le troisième client de la Suisse.

Les échanges commerciaux avec la Suisse ont été fortement excédentaires (+1,267 milliards d’euros) après un déficit commercial en 2015 (- 385 millions d’euros). Les exportations ont progressé de 10,6 % et les importations ont reculé de 1,3 %.

L’Ile de France, ainsi que les régions frontalières, ont un poids significatif (81%) dans les échanges commerciaux avec la Suisse.

EN 2017, LA SUISSE EST DEVENUE LE 2E INVESTISSEUR EN FRANCE, APRÈS LES ETATS-UNIS MAIS DEVANT L'ALLEMAGNE ET LE ROYAUME UNI.

 

A propos de la CCI France Suisse

Créée en 1894, la CCI France Suisse est un organisme de droit privé, reconnu d’utilité publique qui regroupe 600 entreprises membres et environ 3000 contacts, et poursuit deux missions essentielles: l’animation de la communauté d’affaires française en Suisse, et l’appui commercial des entreprises françaises et suisses désireuses de se développer et de s’implanter sur l’un ou l’autre des marchés.

 

Pour valoriser les relations transfrontalières entre les deux pays, la chambre de commerce et d’industrie France-Suisse a lancé, il y a déjà 29 ans, ses trophées du commerce. Crédit photo : PhotoProEvent.

 

A propos des Lauréats

Prix Développement Français vers la Suisse

Picard Suisse
En 1906, Raymond Picard crée « Les Glacières de Fontainebleau », une fabrique de pains de glace qu’il importe des Alpes par les chemins de fer et qui permettaient de maintenir au frais les aliments dans des glacières avant l’invention et la démocratisation du réfrigérateur et du congélateur. En 1973 l’entreprise change de propriétaire et de nom « les Établissements Picard » : c’est la véritable naissance de Picard. A l’heure actuelle, l’entreprise détient un réseau de plus de 1200 magasins en France et elle est aussi présente en Italie, Belgique, Suède, Luxembourg et Japon.

En 2015, l’enseigne a accordé sa concession au groupe familial Antolinos pour son expansion en Suisse. Depuis, 6 magasins ont ouvert autour de l’Arc Lémanique. La vente par internet et la livraison à domicile ont vu le jour en 2017. Et 2018 sera notamment l’année de l’approche du marché Suisse allemand.

 

Prix Développement Suisse vers la France

Amaris
Le cœur de métier du Groupe Amaris est le conseil et l’accompagnement dans la réalisation de projets hautement technologiques. L’expertise du groupe s’étend sur cinq domaines : business et management ; technologies internet et systèmes d’information (IT/IS) ; télécommunications ;  ingénierie et hautes technologies ; biotechnologies et pharmaceutiques.

Créé en 2007 avec d’emblée une vision internationale et transfrontalière (avec, à l’époque, des bases à Genève, Lyon et Londres), le groupe dispose à présent de 65 bureaux dans le monde et vise, à fin 2018, 5000 employés et les 250 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 

Prix Tradition & Savoir Faire:

Rinck Intérieurs
Rinck (Paris) est une entreprise d’architecture intérieure dont la singularité est d’intégrer des ateliers de production. Avec des racines qui remontent à 1841, Rinck puise sa créativité dans une connaissance patrimoniale des langages de l’ornement. L’atelier d’architecture intérieure et de décoration maîtrise les répertoires classiques pour mieux jouer avec leurs codes. Rinck réunit dans un même lieu les principales spécialités de l’artisanat français : les bureaux d’études, les ateliers de boiserie et ceux d’agencement intérieur sont dotés d’un outil de production moderne. Une solution clé en main au service de créations complexes et sur-mesure.

 

Prix Industrie & Technologie:

Safran Colibrys SA
Safran est un groupe français et international, leader dans la fourniture de systèmes et d’équipements sur les marchés de l’aéronautique et de la défense. Safran Colibrys (Yverdon-les-Bains) est sa division active dans le développement et la fabrication de capteurs MEMS inertiels. Elle est renommée au niveau mondial pour ses accéléromètres de haute performance.

La relation entre Safran et Colibrys, alors spin-off du Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM), remonte à plus de 15 ans, pendant lesquels Colibrys s’est affirmé comme un fournisseur incontournable de Safran. Elle a débouché en 2013 sur le rachat de la société devenue Safran Colibrys.

Safran s’est imposé comme le leader européen, et l’un des trois leaders mondiaux, dans le domaine de la navigation inertielle. Dans ce domaine, les MEMS représentent une technologie d’avenir, permettant de réduire la taille, le poids et la consommation des systèmes, et appelée à remplacer en partie les technologies traditionnelles mécaniques ou optiques.

 

De gauche à droite : Geoffroy, Behaghel, Managing director Suisse d’Amaris; Nicolas Prince, Responsable d’exploitation de Picard Suisse; Myriam Saadaoui, Chargée de mission de Babilou; Camille Duval, Directrice Babilou; Romain Duriez, Directeur de la CCIFS; Alain Barbey, Président de la CCIFS; Joséphine Thébault, Directrice des opérations de Seabubbles; Valérie Redron, CEO Safran Colibrys; Philippe Bouillant, Responsable du développement commercial de Rinck intérieurs; Patrick Jaron, Directeur général de Zénith; Thomas Buchi, PDG de Charpente Concept. Crédit photo : PhotoProEvent.

 

Prix Innovation

Zenith
Marque emblématique de l’horlogerie helvétique, Zenith a été créée en 1865, au Locle, par Georges Favre-Jacot, parfois présenté comme l’inventeur de la manufacture horlogère (tous les métiers sous le même toit). Réputée pour ses chronographes à haute fréquence et ses mécaniques de très grande précision, l’entreprise, filiale du groupe LVMH depuis près de 20 ans, vient de lancer (2017) un mécanisme innovant, en synergie avec Tag Heuer et Hublot, autres marques du groupe LVMH. La montre Defy Lab, fonctionne avec un oscillateur monobloc en silicium monocristallin, qui ne nécessite ni réglage, ni lubrification avec huile, ni assemblage d’un quelconque nombre de composants ordinairement essentiels au fonctionnement. Cet oscillateur est en outre insensible aux champs magnétiques, à la gravité ou la température.

 

Prix Développement Durable

Charpente Concept
Charpente Concept est une entreprise d’ingénierie en construction et plus particulièrement spécialisée dans la mise en valeur et le design du matériau bois. Fondée en 1991, la société est née de cette idée que l’étude et l’ingénierie doivent subvenir au design. Aujourd’hui elle se compose de 30 collaborateurs répartis dans 5 agences (Genève, Morges, Nax, Saint-Pierre-en-Faucigny, Paris) et est devenu le plus grand bureau d’ingénierie bois de l’Europe Francophone.

Passionnés, investis, compétents et en permanente veille technologique, les collaborateurs de l’équipe agissent dans les différentes étapes d’un projet constructif, avec le même engouement pour la réalisation de villas et de bâtiments, que d’ouvrages d’art.

« Il y a deux décennies, lorsque nous parlions de constructions en bois à nos clients, la plupart trouvaient cette idée saugrenue. 27 ans plus tard, ce matériau est devenu fondamental dans la notion même de développement durable», commente Thomas Büchi, maître charpentier diplômé, fondateur et président.

Prix V.I.E :

Myriam Saadaoui – Babilou
Le Groupe Babilou expérimente pour la première fois la mise en place d’une mission de volontariat international en entreprise avec Myriam Saadaoui. Avec l’acquisition de la société suisse Cap Canaille, gestionnaire de crèches bilingues, le groupe français Babilou compte désormais 6 crèches en Suisse. Pour développer la notoriété du groupe, la création du service marketing et communication au sein de la filiale était devenue une nécessité. En choisissant Myriam Saadaoui pour relever ce challenge, la filiale suisse a pu bénéficier de ses connaissances de l’entreprise et du secteur, puisqu’elle était précédemment chargée de créer de nouvelles structures pour le groupe en France. Créer le site internet, animer les réseaux sociaux, organiser des évènements ou encore rechercher des partenaires constituent son quotidien. Une prospection approfondie lui a permis de créer pas moins d’une dizaine de partenariats afin de proposer aux familles des ateliers gratuits d’éveil musical, de yoga, ou encore de rugby pour tout-petits. En 2018, elle organisera 15 évènements pour les crèches Babilou dans toute la Suisse francophone.

 

Prix spécial du jury

Seabubbles
Anders Bringdal et Alain Thébault, respectivement champion du monde de planche à voile et navigateur sont à l’origine des SeaBubbles (Paris).

Ils ont imaginé un bateau « zéro bruit, zéro vague et zéro émission » capable de s’élever à une cinquantaine de centimètres au-dessus de l’eau afin de moderniser le transport fluvial et lacustre.

A leurs yeux, le futur de la mobilité vient de l’eau, une voie naturelle et historique au cœur des villes trop longtemps sous-estimée et cette technologie, mise au service du grand public est le seul mode de transport sans aucun impact, disponible dès aujourd’hui. Avec SeaBubbles, ils souhaitent rendre les cours d’eau accessibles à tous, tout autour du globe, et ainsi fluidifier la mobilité des citadins.

 

Crédit photo pour photo de Une : PhotoProEvent

A lire aussi :

Les Trophées du commerce France-Suisse 2018, c’est vendredi 2 février

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

PUBLICITÉ

ARTICLES LES + LUS :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*