Born to Learn s’ouvre aux demandeurs de formation continue

Born to Learn s’ouvre aux demandeurs de formation continue
Notez cet article !

Lancée en septembre 2016, cette plateforme web met en relation 200 organismes de formation avec les personnes en recherche d’un cursus. Elle regroupe déjà 2000 offres dans toute la France.

Plateforme web en ligne pour les organismes de formation depuis septembre 2016, Born to Learn vient de franchir en janvier, une nouvelle étape : elle s’est en effet ouverte aux demandeurs de formation continue, qui peuvent s’y inscrire gratuitement. «Notre objectif est de réunir 20 000 à 30 000 offres d’ici fin 2017», explique Philippe Malbrunot, créateur de la plateforme.

Actuellement, Born to Learn regroupe 200 organismes de formation et propose environ 2000 offres dans toute la France. Tous les métiers- à l’exception de la santé, très complexe au niveau règlementaire, et certains métiers artisanaux techniques- sont référencés. «Cela correspond à 80 % de la demande de formation au niveau national».

Vers des partenariats

Born to Learn a été créée par la société Notoriethic, basée à Savoie Technolac, qui emploie 3 salariés (bientôt 4) et vise une dizaine de collaborateurs avant la fin de l’année. Dotée d’un capital de 15 000 €, elle a démarré son activité après avoir réuni des fonds émanant de la Bourse French Tech (28 000€), du Réseau Entreprendre Savoie (20 000€), du dispositif d’accompagnement régional Inovizi (24 000€), complétés par un prêt bancaire de 100 000€. «Nous envisageons une levée de fonds de plusieurs centaines de milliers d’euros dans les neuf prochains mois afin de mettre en œuvre de nouveaux modes de rémunération et développer de nouvelles fonctionnalités».

Pour l’heure, Born to Learn se rémunère au moment d’une demande de devis qualifié par les organismes de formation, à hauteur de 0,1% à 1% du montant du devis. Son objectif est d’atteindre d’ici un an les 100 000 visiteurs par mois. D’ici là, de nouveaux services seront ajoutés, notamment des services complémentaires d’analyse de données, et des partenariats mis en place. A l’exemple de celui signé, cette semaine, avec Monkey tie, site de développement professionnel qui permet d’aider à définir son profil dans le but de changer de métier ou de suivre une formation. Un service complémentaire à celui de Born to Learn, proposé en amont.

Born to Learn a aussi pour ambition de s’ouvrir au niveau européen, notamment vers la Grande-Bretagne, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne, marchés à fort potentiel. Son créateur table sur un chiffre d’affaires de 400 000€ d’ici un an (2,5 M€ dans les deux ans).


Retrouvez notre dossier consacré à la révolution numérique de la formation continue dans votre magazine ECO du 27 janvier.

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

AGENCE ECO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*