Un arsenal de nouvelles mesures contre la pollution

Les plans visant à améliorer durablement la qualité de l’air dans la vallée de l’Arve se multiplient. Ils concernent l’habitat mais aussi les transports et l’industrie.

Industrie, transport, résidentiel… tous les secteurs sont concernés par les mesures annoncées ces derniers jours pour lutter contre la pollution dans la vallée de l’Arve. Le  plan régional de 45 millions d’euros dévoilé le 24 février vise à démontrer qu’il est possible d’inverser la tendance. Il vient compléter les mesures tout juste annoncées par le Conseil départemental et représentant une enveloppe supplémentaire de 18 millions d’euros.

Pour l’habitat et l’industrie

La prime attribuée aux particuliers qui remplacent leur vieux chauffage au bois par un appareil performant est ainsi étendue à d’autres territoires que la vallée de l’Arve et va doubler (2000 euros au lieu de 1000 euros). Les dispositifs d’aide à la rénovation énergétiques sont renforcés pour l’habitat des particuliers, le patrimoine des collectivités et du Département. Une enveloppe de 1 million d’euros est aussi prévue pour le fonds air industries, encourageant les industriels à aller au-delà des seuils réglementaires en matière de traitement de leurs rejets.

Transport

Dans le secteur des transports encore, le plan départemental d’aménagements cyclables connaîtra un rythme plus soutenu que prévu. Le plan de déplacement d’administration va être amplifié avec d’avantage de télétravail, visio-conférence, covoiturage, éco-conduite tandis que la flotte départementale sera améliorée : le parc sera réduit de 10% et plus « vert » avec, d’ici 3 ans, 60 véhicules électriques, gaz ou hybrides (au lieu de 4 actuellement). Les projets de bus à haut niveau de services seront davantage soutenus (Chablais, Annemasse, Annecy) tout comme les projets de tram à Saint-Julien et Annemasse.

Une conférence publique à l’automne

D’autres aménagements seront accélérés comme l’amélioration de l’offre ferroviaire entre Annemasse et La Roche-sur-Foron, la liaison Bellegarde-Le Fayet, le désenclavement ferroviaire et routier du Chablais, le Funiflaine. A l’automne prochaine, la Haute-Savoie organisera une grande conférence publique sur la qualité de l’air ouverte aux associations, collectivités locales, scientifiques et au public permettra d’échanger sur les connaissances communes et de travailler sur le suivi des dispositifs publics .

HDuvillard@hemisphair.fr

PUBLICITÉ

INSCRIPTION NEWSLETTER

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*